Aller au contenu principal
ven. 15 mars 18H30

Metamortem

IDÉAL
Maryne Lanaro - Collectif Le Grand Dehors
Ven. 15 mars · 18H30

Publication de recherche
Bain Public, Saint Nazaire
Prix libre I Réservation demandée sur le site de Bain Public.

Au cœur d’un dispositif bi-frontal,  les spectateur·ice.s embarquent dans un simulateur d’apparition ou de disparition (cela dépend de comment on voit la chose). Équipé.e.s de leur Kit mortel et préparé.e.s à vivre une disparition/apparition, le public est invité à traverser les mondes, celui du visible et de l’invisible, jusqu’à effacer la ligne qui les distingue.

Le rituel d’enterrement de l’ancien monde va commencer !  Cette résidence de création permettra au Collectif Grand Dehors de tester avec les spectateur·rices une scénographie qui ouvre, propose et convoque l’interaction dans cette expérience du commun.

Réservation demandée sur bainpublic.eu

Rendez-vous

Bain Public Saint Nazaire, 24 Rue des Halles, 44600 Saint-Nazaire


Distribution
Maryne Lanaro- Collectif Grand Dehors. Maître de cérémonie : Élie Guillou. Scénographie: Arnaud Verley

Maryne Lanaro, directrice artistique du collectif Grand Dehors

Maryne Lanaro, directrice artistique du collectif Grand Dehors, désire en le créant décloisonner les disciplines, trouvant ainsi sa place dans le milieu de la création en espace public. Elle invite alors différents artistes et penseur.euse.s de la fabrique urbaine (vidéaste, urbaniste, architecte, danseur.euse, comédien.ne, chanteur.euse, rappeur.euse, créateur.rice sonore et numérique, concepteur.rice de jeux) à faire cohésion au sein du collectif.

Avec le Collectif Grand Dehors, Maryne Lanaro ouvre et tente révéler la part poétique des territoires. Il a un désir de réactiver les champs symboliques des espaces, faire communion dans le grand dehors en entamant une re-possession des espaces publics au travers de cérémonies et rituels poétiques. Grand dehors est un tout public, tout terrain. Le collectif partage ses protocoles de créations aux contacts de publics très divers dans des espaces propices ou non à l’accueillir.

Qu’importe les créations, elle orchestre le flirt des disciplines, la création participative et située et expérientielle, dans un esthétique toujours très poétique.