Aller au contenu principal
mer. 07 au jeu. 08 déc.

LEÇONS DE TÉNÈBRES

Betty Tchomanga
7 déc. 20H • mercredi
8 déc. 20H • jeudi (en audio-description)
De 6€ à 16€
1H20
À partir de 10 ans

Dans Leçons de Ténèbres, quatre corps se font les porte-voix de récits oubliés ou que l’on a voulu faire disparaître. Ils sont chevauché s par des forces qui les relient, agitent leurs poitrines. Elles se gonflent et se dé gonflent, donnent des coups, sont traversé es par des impacts.


Ces personnes creusent, corps penchés, courbés, jusqu’à déterrer l’invisible. Elles se transforment et se métamorphosent parfois jusqu’à disparaître. Tour à tour, elles défient, témoignent, assistent, protègent, soutiennent et font apparaître des visions. Elles ont des peurs à partager, des images à brouiller, des masques à assembler,
des feux à convoquer...
Les Leçons de Ténèbres sont originellement un genre musical liturgique du XVIIème siècle qui met en musique Les Lamentations de Jérémie sur la destruction de Jérusalem. C’est également le titre d’un film réalisé par Werner Herzog en 1992 sur la mise à feu de 732 puits de pétrole par les forces irakiennes qui se retirent du Koweit. Le réalisateur y met en scène une vision d’ apocalypse comme un long poème sur la fin de la Terre.
Les Leçons de Ténèbres de Betty Tchomanga pleurent elles aussi des destructions du monde et de la Terre. Elles parlent des ténèbres et depuis les ténèbres, pour explorer l’obscur, nos histoires cachées et enfouies. 

Distribution
Conception : Betty Tchomanga - Interprétation : Betty Tchomanga, Amparo Gonzalez Sola, Léonard Jean-Baptiste et Zoé Jaffry (en
alternance avec Balkis Mercier Berger) - Assistante à la création : Emma Tricard - Création sonore : Stéphane Monteiro - Collaboration musicale : Mackenzy Bergile, Folly Azaman - Création lumière : Eduardo Abdala - Espace : Eduardo Abdala, Émilie Godreuil et Betty Tchomanga - Création costumes : Betty Tchomanga en collaboration avec Marino Marchand (Confection perles :
Love Aziakou, Jacqueline Houessinon) - Régie générale et plateau : Emilie Godreuil - Regard extérieur : Dalila Khatir - Travail vocal : Dalila Khatir et Viviane Marc - Technicien plateau : Bruno Roudaut - Voix enregistrées : Folly Azaman et Fortuné Agossa - Production et diffusion : Aoza – Marion Cachan - Remerciements : équipe technique du Quartz, équipe de Le Centre, Vincent Blouch - Audiodescription : Valérie Castan
Crédits
Production : Association Lola Gatt - Coproduction : Le Quartz scène nationale de Brest / centre chorégraphique national de Caen en Normandie dans le cadre de l'accueil-studio / Centre Chorégraphique National d'Orléans, Direction
Maud Le Pladec dans le cadre de l'accueil-studio / Le Pacifique, CDCN de Grenoble / Les Hivernales, CDCN d'Avignon / Théâtre de Vanves / Le Triangle, Cité de la danse de Rennes / Coopération Nantes-Rennes-Brest-Rouen, Itinéraires d'Artiste[s] / wpZimmer, Anvers (Belgique) / Les Subsistances Lyon / Be My Guest, Réseau international pour les pratiques émergentes - Avec le soutien de : Gessnerallee, Zürich (Suisse) / Le Centre, Cotonou (Bénin), Kunstencentrum BUDA, Courtrai (Belgique) - Mécène : SARL SICC Saint-André-de-Cubzac - Avec le soutien financier de la DRAC Bretagne, de la Région Bretagne, du Département du Finistère, de la Ville de Brest, de l’Institut Français et de la Caisse des Dépôts.
On aime
le mélange des genres et des influences, la bande son très singulière de cette pièce chorégraphique.
On y va avec
sa pelle pour aider à déterrer les récits (dans un esprit woofing), un ticket d’entrée pour Château Vodou, le musée situé à Strasbourg qui présente la plus grande collection privée d’art vaudou en France.

Betty TCHOMANGA, chorégraphe et interprète

Betty Tchomanga est née en 1989 en Charente-Maritime d’un père camerounais et d’une mère française. Elle se forme au Conservatoire de Bordeaux puis intègre la Formation d’artiste chorégraphique du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers (CNDC). En parallèle, elle poursuit des études littéraires à l’Université. Betty Tchomanga débute sa carrière d’interprète auprès d’Emmanuelle Huynh (Cribles, Augures) et Alain Buffard (Tout va bien). Son parcours d’interprète sera principalement marqué par la rencontre avec Marlene Monteiro Freitas (D’ivoire et chair, les statues souffrent aussi ; Bacchantes, prélude pour une purge ; Mal Embriaguez Divina). En tant qu’autrice, elle signe –A– ou il a surement peur de l’eau le poisson puis Le Rivage. En 2016, Betty Tchomanga intègre l’Association Lola Gatt Productions chorégraphiques implantée à Brest en tant que chorégraphe associée avec Gaël Sesboüé et Marie-Laure Caradec. La même année, elle chorégraphie et met en scène Madame, une pièce pour trois interprètes. Début 2020, elle crée le solo Mascarades.