Aller au contenu principal
mar. 22 juin 20H00

M'appelle Mohamed Ali

Dieudonné Niangouna | Jean Hamado Tiemtoré
22 juin 20H • Mardi
de 6 à 17 €

Pass Festival = 3 spectacle à 30€
1h20
Organisateur : Dans le cadre du festival Les Récréâtrales imaginé par le Grand T - théâtre de Loire-Atlantique, les Récréatrâles Ouagadougou et le Festival Kinani Maputo. En partenariat avec le TU-Nantes et la MC93, maison de la culture.

Le premier est un comédien du genre boxeur. Le deuxième est auteur et distribue les coups. Étienne Minoungou et Dieudonné Niangouna donnent corps à Mohamed Ali, boxeur brillant, investi et provocateur, qui livra rien moins que le combat du siècle, un certain jour de 1974, dans le stade international de Kinshasa. Et voilà que l’Afrique se lève.

Mohamed Ali est celui qui perdit son titre de champion du monde en 1967 pour avoir refusé de faire son service militaire en pleine guerre du Vietnam parce que « jamais un Viêt Cong ne m’a traité de nègre ». Il le récupéra sept ans plus tard en terrassant son compatriote américain Foreman dans un combat historique organisé par Mobutu au Zaïre. Étienne Minoungou, comédien burkinabé fondateur des Récréâtrales à Ouagadougou, et Dieudonné Niangouna, auteur congolais, en appellent au champion pour penser l’Afrique d’aujourd’hui, où relever les défis est encore et toujours une activité quotidienne. Ils racontent, rêvent, s’interrogent: sur la résistance, les combats justes et injustes, la complémentarité des êtres et la transgression des limites. À travers la figure du « roi de la danse » se dessinent trois hommes noirs au combat.

Distribution
Avec : Étienne Minoungou I Musique : Julien Truddaïu I Coach Artistique : François Ebouele i Création lumière : Rémy Brans, Herman Coulibaly
Crédits
Coproduction : Compagnie Falinga, Théâtre le Public, les Récréâtrales de Ouagadougou, La Charge du Rhinocéros