Aller au contenu principal
jeu. 02 juin 18H00

TRIPTYQUE + PORTRAIT/PAYSAGE

Aïda Ben Hassine
2 Juin à partir de 18H • Jeudi
En accès libre
TU-Nantes
En continu

Installation et performances

TRIPTYQUE

Avec Triptyque, Aïda Ben Hassine s’exerce à la mise en corps de l’oeuvre Les Mains Libres de Paul Eluard. A travers huit capsules vidéo associant danse, poésie et dessin, elle tente de mettre en mouvement un élan qui découle d’une inspiration littéraire et graphique. 

Superposer plusieurs images, jouer de l’empreinte, proposer une lecture visuelle multiple et laisser des liens spatiaux, graphiques, se créer à mesure que le corps évolue en transparence, derrière les dessins. Les mots et les dessins résonnent. Ils semblent évoluer, toujours.

------------------------------------

PORTRAIT/PAYSAGE

Première expérience du format performance la proposition Portrait/Paysage permet et propose d’explorer les possibles et les enjeux de l’aléatoire des lectures, et pourquoi pas d’écritures. Comment nourrir l’imaginaire de chacun face à un objet commun, en laissant les failles de l’instant composer le présent, ainsi évoluer dans un espace imagé, partagé. Nos lectures réfléchissent en couleurs la lumière extérieure. Kaléidoscope ? C’est un jeu d’enfant. Hybride perception d’un présent composé, par la lecture infinie d’une image définie. Diapositive commune, puzzle de pensées.

Aïda Ben Hassine intègre le CNDC d’Angers en 2018 et poursuit en parallèle ses recherches en Licence d’arabe maghrébin à l’Inalco (Sorbonne Paris 13). Elle se plonge dans l’expérimentation de nouveaux espaces de création et de réflexions, dans l’objectif de s’établir au sein de la communauté artistique, à mesure qu’elle projette son épanouissement personnel dans un projet au long terme, de démocratisation des pratiques artistiques et culturelles au service d’un projet social et humanitaire.

Rendez-vous

Dans le hall du TU


Distribution
Conception, interprétation, montage son & vidéo : Aïda Ben Hassine - Lecture des poèmes : Margaux Schmitt
Crédits
Dessins : Man Ray - Poèmes : Paul Éluard