Aller au contenu principal
jeu. 19 au ven. 20 janv.

TATIANA

Création
Festival Trajectoires
Julien Andujar - VLAM Productions
19 jan. 21H • jeudi
20 jan. 19H • vendredi
De 6€ à 16€
TU-Nantes
1H
À partir de 14 ans

Tatiana est une fiction autobiographique : le 24 septembre 1995, Tatiana, âgée alors de 17 ans, disparaît pour ne jamais revenir ni être retrouvée. Aujourd’hui, Julien, danseur et chorégraphe, entreprend de dresser le portrait multiple de sa sœur disparue en endossant les multiples personnages qui entourent ce drame, tour à tour le gendarme, la journaliste, la voyante, l’avocat, la meilleure amie, le père, la mère, les frères. Julien est aussi son petit frère, fan du prénom de sa sœur, un prénom doux, exotique, plein de A et de T, qui braque l’imaginaire directement vers l’Espagne. Ce prénom qui va s’étaler dans les journaux, à travers le monde, et incarner les disparues de la gare de Perpignan. Tatiana est devenue un fait-divers. Julien Andujar lui rend toute sa présence sur un plateau aux couleurs vives, avec un spectacle jamais figé. Son corps mue au gré des personnages qu’il incarne, sa voix change de timbre, sa peau s’adapte, le spectacle est en transition permanente. Seul en scène, il ne s’enferme pas dans une écriture trop introspective, travaillant et adaptant sans cesse pour brandir un spectacle résolument vivant. 

« La formulation même “J’ai vu Tatiana”, en faisant référence à la pièce TATIANA, convoque la mémoire de ma sœur, sa présence. On fait appel à un corps que l’on n’a pas vu mais que l'on a projeté. Un acte psycho-magique ou un renversement du monde par l'art. »
Julien Andujar

 

Distribution
Auteur et interprète : Julien Andujar - Dramaturges : Audrey Bodiguel & Yuval Rozman - Scénographie et costumière : Rachel Garcia - Musicien, compositeur & régisseur son : Alex Andujar - Créatrice lumière & régisseuse lumière : Juliette Gutin - Professeur de chant : Mélanie Moussay - Chargé de production : Charles-Éric Besnier - Bora Bora Productions
Crédits
Production : VLAM Productions - Coproduction : Le Manège, scène nationale de Reims / Charleroi danse, centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles / KLAP, Maison pour la danse de Marseille / Musique et
Danse en Loire-Atlantique / le Nouveau Studio Théâtre, Nantes / l’Arsénic, Gindou / Bain public, Saint-Nazaire / CCN de Nantes - Avec l’aide de la Ville de Nantes et du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, du plan national France relance et de l’aide à la création / DRAC des Pays de la Loire - Soutiens : Danse dense, Pantin / Le Théâtre de Vanves, La Place de la danse, CDCN de
Toulouse-Occitanie.
On aime
le mélange de rires et de larmes qui composent le cocktail émotionnel de Tatiana, la prouesse scénique de l’acteur metteur en scène, le côté movida (mouvement de libération culturelle démarré à Madrid dans les années 90, dont le représentant le plus célèbre est le réalisateur de cinéma Pedro Almodovar) délibérément convoqué par Julien Andujar.
On y va avec
sa famille, son frère, sa soeur

Julien ANDUJAR, chorégraphe et interprète 

Julien Andujar a commencé le spectacle vivant à 15 ans avec des filles, des plumes et un transformiste : la troupe itinérante EVASION basée à Perpignan. Puis il se forme à la compagnie Coline et au CDC de Toulouse. Il travaille avec Mié Coquempot sur la quasi-totalité de son répertoire chorégraphique de 2008 à nos jours. Il fut interprète pour Hervé Robbe, a collaboré avec Coraline Lamaison, Mylène Benoît et Michel Kelemenis, apprenant beaucoup du grand écart artistique dans lequel ces artistes chorégraphiques lui permettent de s’exercer. C’est avec Yuval Rozman et sa pièce TBM - Tunnel Boring Machine qu’il retrouve la création dramatique contemporaine et développe, en conscience, le travail du texte, du mot et de la posture de comédien. En tant qu’auteur, il explore les formats de création qu’ils soient performatifs, scéniques ou cinématographiques. Depuis 2017, il performe en tant que TETSUO, son personnage imaginaire - travail sur le transformisme et l’hybridité. Avec Audrey Bodiguel, sa partenaire depuis 10 ans au sein de VLAM productions, iels développent des projets protéiformes : évènements, courts-métrages, pièces chorégraphiques et projets avec des publics amateurs.