Aller au contenu principal
mer. 12 au jeu. 13 avril

MER PLASTIQUE

Création
Tidiani N’Diaye
12 avr. 20H • mercredi
13 avr. 20H • jeudi
De 6€ à 16€
TU-Nantes
1H
À partir de 6 ans

Le plastique est une matière invasive. Au Mali, il redessine les contours des rivières, se répand partout, crée des monts artificiels sur lesquels les enfants jouent. Il finit bien souvent brûlé dans des vapeurs toxiques qui infiltrent les poumons des gamins et des personnes qui explorent les décharges en quête de ressources de fortune. Véritable paysage artificiel et symbole de la mondialisation prédatrice, la matière plastique colonise les terres et les corps. Jusqu’à contaminer la danse du chorégraphe Tidiani N’Diaye, qui s’en empare pour la montrer, jusqu’à l’excès, parfois jusqu’à la sublimer. Sa pièce pour cinq danseur·ses fait du plastique une matière mouvante et inquiétante, à même de transformer les êtres alentour. Le mouvement imprévisible du sac dans le vent, cette image récurrente où le plastique est maître de l’espace, Tidiani N’Diaye l’incorpore à sa danse. Ce chaos et cette liberté se confrontent aux danseur·ses qui cohabitent avec force et courage avec cet étrange ballet chimique. 

Distribution
Chorégraphie : Tidiani N’Diaye - avec Eric Nebié, Kaïsha Irma Essiane, Souleymane Sanogo, Andréa Semo - Scénographie et costumes : Silvia Romanelli - Lumière et direction technique : Hugo Cahn - Création sonore :Jonathan Seilman - Collaboration artistique : Fatou Traoré - Dramaturgie et accompagnement artistique : Arthur Eskenazi
Crédits
Mer Plastique sera créé le 10 décembre 2022 au Grütli Centre de production et de diffusion des Arts vivants, Genève (Suisse) - Production : Copier//Coller / SHAP SHAP - avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings - Coproduction : Le Grütli Centre de production et de diffusion des Arts vivants Genève / CDCN La Place De la Danse, Toulouse / Atelier Médicis / TU Nantes / CDCN-Ateliers de Paris / CNDC D’Angers - Aide à la création : Etat - Direction régionale des affaires culturelles (D.R.A.C.) des Pays de la Loire, Département Loire-Atlantique, Ville de Nantes - Soutien : Loterie Romande , Fonds Mécénat SIG - Accueil Studio : Honolulu Nantes
Avec le soutien de Voisinages - Région des Pays de la Loire
On aime
l’équilibre précaire et poétique qui se crée entre les mouvements anarchiques de sacs plastiques s’affranchissant de la pesanteur et la précision des danseur.se.s, le regard de ce chorégraphe imprégné de son enfance malienne, sa nuance dans l’interprétation politique de l’omniprésence du plastique au Mali.
On y va avec
Greta Thunberg, ses convictions, son bateau

Tidiani N’Diaye, danseur et chorégrpahe

Après quatre ans de formation dans un centre de danse à Bamako, sous la direction de la chorégraphe haïtienne Kettly Noël, Tidiani N’Diaye obtient en 2009, le premier prix du Bal des Donkelaw organisé par l’Institut français de Bamako et Donko Seko avec sa première pièce Être différent. Il entre au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh en 2011 et obtient le diplôme national supérieur de danseur professionnel et une licence en art du spectacle de l’Université Paris VIII en 2013. En septembre 2013, il entre au Centre National Chorégraphique de Montpellier au sein du master ex.e.r.ce sous la direction de Mathilde Monnier dont il sort diplôme en 2015. Depuis 2010, il mène des projets entre danse et art numérique. Tidiani a dansé comme interprète avec la Compagnie Gilles Jobin dans Le Chainon Manquant et la pièce VR_I, la Compagnie Blonba dans Alla te Sunogo et Nelsime Xaba, la Compagnie Dagada dans Grenzland et Qudus Aderemi Onikeku dans We almost forgot.Il a créé 2009 : Être différent (2009)  Naturel Mystique (2015)  Moi, Ma Chambre et ma RUE (2016) BAZIN (2017)  WAX et Caméléon (2020).