Aller au contenu principal
mar. 27 au jeu. 29 sept.

Conférence de la TTension précédée de Lumen Texte

FEU
Perrine Mornay et Olivier Boréel
27 sept. 19H • mardi
28 sept. 19H • mercredi
29 sept. 19H • jeudi

Terminé
TU-Nantes
1H50 (entracte compris)
À partir de 14 ans

Une soirée en diptyque qui sonde, avec malice, le statut et la condition du spectateur. Qu’est ce qui fait de nous un public ?

La soirée s’ouvre avec la performance Lumen Texte. Lumen Texte est un texte qui prend la parole en son nom. Un vidéo-projecteur et un texte tissent des liens avec les spectateur·ices, perturbent leurs représentations mentales, se mêlent à leurs pensées, décalent leurs modes d’attention. En interrogeant les spectateurs sur les possibilités de vivre un moment commun, cette parole raconte des histoires et incite parfois à l’action sans jamais que l’on sache si celle-ci changera le cours de la pièce ou pas… Une expérience de spectacle et de spectateur jouissive et facétieuse.

Qu’est-ce qu’être public  aujourd’hui ? Indubitablement une aventure, à la fois politique et poétique. En écho à Lumen Texte, Conférence de la TTension explore ce qui se joue dans ces regards et perceptions de spectateurs. La matière théâtrale prend forme à travers les yeux du public : elle bouge au gré de l’attention des spectateurs, de leurs attentes, de leur désir d’être là, de leur plaisir ou inconfort.  Comment l’ère numérique a-t-elle transformé notre façon d’être public ?  C’est cette aventure de regards et de tensions qu’Olivier Boréel et Perrine Mornay performent de manière ludique et astucieuse. 

Distribution
Conception et Jeu: Olivier Boréel et Perrine Mornay
Création Sonore : Sébastien Rouiller
Création Lumière et Régie Générale : Jérémie Gaston Raoul
Collaboration Dramaturgique: Vanessa Vallée
Regard Chorégraphique: Fanny de Chaillé
Assistanat à la mise en scène: Mélicia Baussan
Regard Extérieur : Jeanne Moynot

Crédits
Coproduction avec le Studio Théâtre de Vitry et le TU-Nantes. Avec l’aide au développement et à la production DICRÉAM / CNC. Résidence de création au Studio Théâtre de Vitry, au CND de Pantin et au Centre Nationale des Écritures du Spectacle de la Chartreuse.
On aime
l’humour de ces deux performances, la façon dont elles s’imbriquent l’une dans l’autre, être interpellé.e avec douceur et espièglerie.
On y va avec
son Minitel à l’origine du Nouveau monde numérique, ses pupilles bien ouvertes, sa pleine conscience de spectateur.ice, sa candeur.

Collectif Impatience / Perrine Mornay et Olivier Boréel

Le Collectif Impatience met au centre de ses créations la recherche et le rapport à l’individu/spectateur. Face à l’instabilité du monde, nous choisissons une démarche exploratoire. Nous inventons des formes qui décalent le regard, qui déplacent la façon de recevoir un spectacle et d’en devenir spectateur. Nous déployons une «dramaturgie de l’adresse».
Nos dispositifs et nos performances sont développés comme diverses interfaces avec un public : installations visuelles et/ou participatives, théâtre sans acteur, scénographie de l’audience, mises en jeu de nous-mêmes... 
La rencontre, sous tous ses aspects, est constitutive de notre désir de faire des spectacles. Elle peut être l’objet de la création, le moteur d’une recherche, ou le prétexte à inventer de nouveaux formats. Les cadres imaginés à nos créations dépendront de ce que nous figurerons pour le regard du spectateur.
Formellement nous développons des spectacles, des installations dans des galeries, des laboratoires, des protocoles de jeux et de discussions, des créations sonores, des œuvres contextuelles dans des lieux non dédiés.
Le croisement avec les arts plastiques est manifeste. Le dispositif et le processus de création nous intéressent autant que le format final. Nous nous plaisons à réinterroger la fabrication des images : l’apparition et la disparition sont des notions récurrentes.

Perrine Mornay, metteuse en scène et performeuse

Perrine Mornay est née en 1980 en Picardie. Initialement formée au Beaux Arts de Paris et pratiquant alors la photographie, Perrine Mornay se tourne rapidement vers la performance et le spectacle vivant. Perrine ne cherche pas seule mais en émulation avec d’autres. Elle travaille avec divers matériaux et les fait se confronter : chorégraphies, textes, arts visuels, partitions sonores. Le principe commun à toutes ses pièces est la dissociation entre les images et les récits/fictions qu’elles suggèrent. C’est une façon d'interroger la réalité du théâtre. Qu’elle imagine des protocoles de rencontres ou se serve de la radio pour capturer la réalité des situations qu’elle a provoqué, elle s’attache à faire des liens entre l’intime et l’état du monde.

Olivier BORÉEL, metteur en scène et performer

Olivier Boréel est né en en 1975 à Saint-Denis. Il est metteur en scène, performer, comédien et collaborateur à la mise en scène. Concepteur, il s'attache à faire de chaque création un terrain d’explorations et de rencontres. Les principes communs de son travail mettent en jeu la prise de parole, la voix et le langage comme matière à actionner, à décaler. Il joue, entre autres, dans les spectacles de Christelle Harbonn, de Perrine Mornay, de la Cie Arcalande... Actuellement, il travaille également avec l’Encyclopédie de la Parole, Fanny Gayard/Cie Sanslanommer, Nathalie Broizat/Cie LoveLabo. Il crée en 2021 Pour un Bilan raisonné de la direction d’Olivier Py qui sera repris prochainement.