Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Carnet de création à faire

Labo Louise Emö

Ceci est un sincère appel.
Ceci est un petit poème.
Ceci est une vaste invitation.

Ceci n'a rien de particulier dans ce qu'il souhaite cibler de spécial. Ceci est un appel à participation, une bouteille à la vague, une offre de partition, accordés au pluriel et au singulier ; partition textuelle, chorégraphique, incarnée et/ou juste présentielle. C'est une porte qui s'ouvre, là où les seuils flottent et les frontières ne sont dessinées qu'à la craie, pour vous laisser entrer dans notre fabrique de bordel, notre mise en oeuvre d'illusions, notre laboratoire de phrases, ici, en deux mots comme en cent, de spectacle vivant. Ici, Louise/moi/la PAC/le labo vous invitent à prendre place dans un studio, en jean, en robe ou en jogging, à rester debout, assis, avec ou sans son, avec ou sans micro, écrire, répéter ce qui est écrit, et le donner à voir à un public. Ça a à voir avec les mots trop grands, trop petits. Ça a à voir avec remettre les mots à notre taille.

Tu/vous constitueras∙rez l'équipe éphémère nantaise du spectacle Sauts de l'ange, en cours de production, et dont la recherche (scénique) est régulièrement publiée (en public). Ce sera∙it l'ouverture studio équipe éphémère #1, la première expérience officielle, le jalon 1 du chemin.

Ce que vous écrivez∙écrirez, c'est à partir d'un canevas proposé, qui constitue une ribambelle d'échos formels. C'est à partir de mes∙nos∙vos obsessions, peurs, rêves. Le spectacle Sauts de l'ange parle du suicide, de la paradoxale tendance à l'autodestruction, de notre puissance d'agir, de notre démesure, du pari du groupe versus la tentation de la solitude, de grandes figures populaires de la crise qui puise à différents registres, Hamlet, Kurt Cobain, F-X, et d'autres proues du cimetière des grandioses incompris∙es, au bord des rivières et des piscines, les filles de l'eau et les femmes du bord, Virginia Woolf, Ophélie, Loana, palmarès à enrichir avec vous. Ce que vous écriv∙e∙r∙e∙z c'est surtout ce que vous aurez envie, besoin d'écrire, ce que vous découvrirez sur place ou méditerez avant. La compagnie, c'est la PAC (la ParoleAuCentre), on vient du slam, de l'improvisation, du Conservatoire de Rouen et de Paris, de l’INSAS, de la pratique régulière de la scène professionnelle selon l'axe Avignon-Rouen-Paris-Nantes- Rennes-Mons-Bruxelles. Et on a hâte.

Louise Emö, autrice et metteuse en scène de la compagnie La PAC / La ParoleAuCentre, est associée cette saison au Labo.
Elle propose d’y partager sa recherche en cours pour son prochain spectacle : Sauts de l’ange.

 

Voir aussi

Aucun résultat