Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Interview à penser

Elise Lerat / Collectif Allogène

En créations !

Comment naît l’idée d’un spectacle ? D’où vient sa nécessité ? Et pourquoi créer un spectacle aujourd’hui ? Rencontre avec Elise Lerat, chorégraphe.

Quels sont les points de départ de ce spectacle ? Comment naît le désir de création ?
La rencontre avec le mot idiorythmie (le rythme propre à une personne. Un timing heureux où s’harmonisent le rythme de l’individu et celui d’une communauté : le rêve d’une vie à la fois solitaire et collective), et mon rapport à l’humain. Une nécessité, c’est aussi de l’ordre physique, l’envie et le désir.

Comment se déroule le travail de création ? Quel est votre processus ? Qu’est ce qui se transforme pendant ce temps ?
Un chemin de l’esprit vers le corps. Concevoir des règles du jeu afin de mettre les danseurs en mouvement, et au fur à mesure créer une dramaturgie, un prisme de notre vision du monde. Ouvrir des espaces pour l’imaginaire du spectateur. Il me faudrait étayer mon propos plus longuement pour être précise !

Combien de temps avez vous besoin pour créer un spectacle ?
Je ne peux pas vraiment répondre à cette question car les créations sont soumises au rythme de production et de diffusion. Y a t’il un temps idéal ? Sûrement.

Quelle définition avez vous du spectacle ? Quels sont les enjeux pour vous de la création contemporaine ?
Selon moi Il n’y a pas vraiment de définition du spectacle, c’est la définition qu’a le créateur, qui est prégnante. Une création donnée aux spectateurs. Les enjeux sont tellement multiples, il faudrait surement écrire un essai... Entre autre que la création continue toujours …

Quel est votre moteur ? Ce que vous préférez dans votre métier ?
Le désir, l’envie de créer. Être en création et sur scène, être en mouvement avec les autres (mes différents partenaires de travail).

Pourquoi aller voir un spectacle aujourd’hui ?
Pour ne pas regarder qu’un écran ! Pour les sensations, et les sentiments que ça peut procurer. Pour se laisser envahir par son imaginaire et celui des personnes qui proposent la création.

Quel est votre premier souvenir de spectateur ?
Je vais plutôt vous parler de mon premier spectacle marquant  « Jérôme Bel » de Jérôme Bel et surtout le chef d’œuvre plus tard « Umwelt » de Maguy Marin.


Propos recueillis en juin 2020
FEUX, création en janv. 2021 au TU