Aller au contenu principal

Camp spectateur·ices [ Atelier ]

Des chansons, des films, des spectacles, des livres, des images, des séries nourrissent, chaque jour, nos imaginaires et nos sensibilités. Qu’est-ce qui fait qu’une œuvre nous parle plus qu’une autre ? Pourquoi certaines laissent une trace, imprègnent notre quotidien, jusqu’à parfois nous accompagner pendant des années? Qu’est-ce qui se passe quand on « rentre » dans une œuvre ? Qu’est-ce qui, au contraire, nous fait rester à la porte ?

Les goûts et les couleurs : et si on en discutait ?
Aux moyens de jeux, balades thématiques et protocoles sensibles, les participant·e·s seront invité·e·s à plonger dans leur mémoire d’omnivores culturel·le·s. 

De quoi sont faites les expériences artistiques ?
À partir de leur expérience de fabricantes de spectacles, Lorette et Céline proposent de questionner les affects de légitimité ou d’illégitimité que les œuvres culturelles font parfois émerger en nous. Trop souvent, nous sortons d’un spectacle avec le sentiment de “n’avoir pas compris ce que l’artiste avait voulu faire”. Et si nous pensions plutôt une œuvre culturelle à la lumière de ce que les spectateurices en ont reçu ? 

Pendant deux jours, on brassera en toute décomplexion nos avis, nos ressentis et nos pensées sur les œuvres qui nous meuvent. Peut-être découvrira-t-on ensemble que le public est plus actif qu’il n’y paraît ? Et que se passerait-il si on lui reconnaissait des droits d’auteurice ?

Intervenantes : Lorette Moreau et Céline Estienne / L'Amicale 

SAM. 1er et DIM. 2 oct. de 11h30 à 18h au TU 

Plus d'infos