Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
mar. 23 au ven. 26 mars

LE POINT CARDINALE

Création
SPLASH!
Vanille Fiaux
23 Mars 20H30 • Mardi
24 Mars 20H30 • Mercredi
25 Mars 20H30 • Jeudi
26 Mars 20H30 • Vendredi
Tarif découverte avec la carte TU : Une place achetée = une deuxième place à 5 € pour celle ou celui qui vous accompagne
TU-Nantes
1h20
Ado / Adulte

Le Point Cardinale est adapté de l'interview de Alberto Moravia et Claudia Cardinale, et des romans L'Ennui, Le Mépris, La femme Léopard, Lettres à Lélo Fiaux, de A. Moravia. La metteure en scène et comédienne Vanille Fiaux y sonde quelques façons d’apparaître au monde. L'argument de cette pièce c'est la quête d’inspiration : inspiration à vivre, à aimer, à créer. Le héros est l’ « Homme qui regarde », l'auteur, le peintre, la figure  du créateur en somme, Alberto Moravia peut-être. La femme est la muse, l'actrice, Claudia Cardinale sans doute. Le jeune homme, est l'amant, l'acteur, incarnation du personnage de la fiction qui vient créer le trouble. 
On assiste à la naissance de la passion entre le créateur et la muse.  Une passion qui enivre d'abord puis qui, devenant "maladive" nourrit les doutes et la paranoïa.  Le pari amoureux devient risqué, Viennent les non-dits, les jeux jaloux et la possessivité. La relation du duo devient un triangle amoureux infernal quand  le « jeune homme" surgit. Est-il l’amant historique ou seulement l’incarnation des angoisses du peintre, une vision délirante ? Toujours est-il qu’ELLE, devient l'objet de leurs obsessions croisées, une cible, captive de leurs incessantes investigations respectives. Prisonniers de leurs désirs, en proie à la jalousie, à l’envie qui dévore. Ils voudraient l’un et l’autre lire en elle la vérité, obtenir l'aveu de l’abandon de son amour à elle. Que devient-on quand on est projeté hors de toute réalité parce que le mensonge a tout transformé. Que la seule vérité est un mensonge vrai ? Plongés dans cet état d’insatisfaction perpétuel monte en eux leur humanité froide:  ils se sont peu à peu désunis de l’amour. Ces thématiques sont récurrentes dans les romans de Moravia pour qui la métaphore de L’ENNUI, le plus souvent, est l’amour. Et son symbole, l’histoire d’amour.

On aime l’esthétique glamour et épurée, se poser des questions existentielles, (re)découvrir Alberto Moravia
On y va avec un manteau en (fausse) fourrure, un film des années 60 en noir et blanc, ses désirs et son ennui.

Distribution
Adaptation et mise en scène : Vanille Fiaux - Collaboration artistique : Damien Rondeau - Interprétation : Vanille Fiaux, Jonathan Genet et Clément Pascaud - Création Lumières : Thierry Mathieu - Musique de scène : Jérôme Leray - Chef Déco : Damien Rondeau - Conception décor : Les Ateliers du Grand T, Fabien Proyart - Le Point Cardinale, Film (projection) : avec Emmanuelle Briand, Elisa Quechon, Jonathan Genet, Vanille Fiaux, Clément Pascaud / Réalisation : Ollivier Briand - Chargée de production : Christelle Guillotin
Crédits
Production (en cours) / Coproduction : Le Quai CDN Angers Pays de la Loire et Le TU-Nantes, scène jeune création et émergence. Aide à la résidence de création : Salle Eve Le Mans. LE CENTQUATRE Paris. Avec le soutien de la DRAC Pays de la Loire, de la Ville de Nantes du Département de Loire-Atlantique, de la Région Pays de La Loire. Construction du décor : Atelier du Grand T, théâtre de Loire-Atlantique.

Voir aussi

Aucun résultat