Aller au contenu principal
mar. 16 au jeu. 18 avril

Kit de survie en milieu masculiniste

Marion Thomas
16 avr. | mardi · 18H & 20H
17 avr. | mercredi · 18H & 20H
18 avr. | jeudi · 18H & 20H

10€ avec la carte TU
TP 16€ / TP 14€ / TR 10€ / TSR 6€
0€ pour les étudiant·es de Nantes Université
TU-Nantes
1h

Kit de survie en territoire masculiniste  est une performance sous la forme d’une balade sonore dans l’espace urbain.
Le public suit une femme dans la rue, tout en écoutant le récit d’un « Incel », un membre de cette communauté des « célibataires involontaires » qui se retrouvent sur internet autour de leur haine commune des femmes. L’histoire de cet « incel » croise le récit d’une jeune femme fascinée par ce mouvement d’une violence extrême.
 

« Déambulation-spectacle-manifeste qui cogne à l’estomac. » Nedjma Van Egmond - Théâtral Magazine, juil.23 

« Kit de survie en territoire masculiniste est une douce et singulière performance qui réussit brillamment à s’emparer d’un phénomène violent de notre société patriarcale tout en prenant soin de ses participant.e.s. » Yannaï Plettener - Zone critique, juil. 23

 

 

 

 

Distribution
Conception, écriture et voix Marion Thomas - Collaboration artistique et création sonore Audrey Bersier, Maxine Rey en alternance avec Alexandre Montin - Interprétation Audrey Bersier, Maxine Reys, Marion Thomas en alternance avec Naima Arlaud - Diffusion Joanne Buob - Traduction allemande Marina Galli - Voix en allemand Danaé Dario - Traduction anglaise Florence Schluchter-Robins - Voix en anglais Rosalind McAndrew - Avec l’aide d’Alexandre Montin, Naïma Arlaud, Carla Jaboyedoff et Heather Marshall (Creative Electric)
Crédits
Production Pintozor Prod.
Coproduction Théâtre du Grütli (Genève), Les Subsistances (Lyon)
Avec le soutien de Bourse Geyser, m2act – Le projet de soutien et de mise en réseau du Pour-cent culturel Migros pour les arts scéniques, Pro Helvetia – Fondation Suisse pour la culture, Loterie Romande, Fondation Emilie Gourd et Fondation Ernst Göhner

Marion Thomas, autrice, metteuse en scène et interprète

Après avoir obtenu un Master en littérature à l’Université de Nantes, elle se forme à la mise en scène à la Manufacture de Lausanne (Suisse). Elle y travaille principalement avec Robert Cantarella, Laurent Berger, Alain Françon et Philippe Quesne, Elle a été assistante à la mise en scène pour Joris Matthieu et Guy Alloucherie (compagnie HVDZ). Elle a pratiqué assidûment la danse contemporaine, le théâtre, la marionnette, la majorette anarchiste et la magie. Elle développe actuellement ses propres projets scéniques entre Nantes avec la compagnie FRAG et Lausanne avec Pintozor Prod. Elle a par exemple, créé une installation vidéoludique performée pour le Château des ducs de Bretagne, et coorganisé une recherche artistique pluridisciplinaire autour des imaginaires de la mer en partenariat avec l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer). Elle continue en parallèle à être interprète pour diverses compagnies françaises dont la Stomach Company, sélectionnée à Impatience 2018 pour TRTFF, actuellement en tournée, et des compagnies Suisses dont le BlackPoolClub. Depuis plusieurs années, elle donne des cours de dramaturgie aux étudiants de l’Université de Nantes. Elle explore ainsi les formes d’hybridation théâtrale avec d’autres formes culturelles