Menu scène de recherche
et de création contemporaine
  • Ajouter à mon agenda
12 OCT. à 12H30 - Au TU - 1H30

Un midi avec le collectif OS'O

Collectif OS'O

Venez partager votre sandwich ou tarte du jour au café du TU avec le jeune et talentueux collectif OS’O et profitez-en pour échanger sur le spectacle vu la veille ou sur celui à venir le soir même. Et pour fêter ça, le TU vous offre le café !

Installés à Bordeaux, Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu Erhrard, Baptiste Girard et Tom Linton créent le Collectif OS’O en 2011. Au sortir de l’éstba (école supérieure de théâtre de Bordeaux, Aquitaine) : cinq comédiens qui ont envie de construire ensemble une aventure théâtrale collective.

Depuis leur formation, ils ont créé 3 spectacles pour salles de théâtre :

D’abord L’Assommoir, d’après Zola, créé en janvier 2011 au TnBA. La création de ce spectacle a été un des éléments déclencheurs de leur volonté de se former en collectif. Ayant rencontré le metteur en scène David Czesienski à Berlin pendant un voyage d’étude. Son approche, qu’ils qualifient même de « méthode de travail », les stimule et les influence profondément.

L’autre spectacle, également créé au TnBA, est Débris, la première pièce de l’auteur anglais Dennis Kelly. Pour sa première mise en scène, Baptiste Girard choisit ce texte au cynisme bien anglais pour sa portée politique, donnant la parole à un frère et une sœur issus des banlieues, des milieux défavorisés, abandonnés par leur famille, l’état et tout ce qui les entoure.

Leur dernier spectacle en date est Timon/Titus (lien vers la pages du site) mis en scène par David Czesienski, créé en novembre 2014 à Saint-André de Cubzac et programmé au TU du 10 au 12 octobre 2016. Avec ce spectacle ils sont lauréats du Prix du Jury et du Prix du Public du festival Impatience 2015 organisé par le 104, la Colline-théâtre National, le théâtre du Rond-Point et Télérama.

Ils ont également créé trois spectacles plus courts qui se sont principalement joués ailleurs qu‘en salle. Leur mise en scène collective du spectacle jeune public Il faut tuer Sammy de Ahmed Madani, a surtout tourné dans les salles de classe et autres centres d’animations girondins. Tom Linton a créé Retenu, un solo qu’il a écrit, mis en scène et dans lequel il interprète un retenu du centre de rétention de Vincennes, s’adressant au juge des libertés. Finalement, dans un tout autre registre, le collectif a crée une farce, Circus Domesticus, qui se joue en appartement.

Ils expliquent dans leur manifeste pourquoi ils font du théâtre en collectif > à lire