Menu scène de recherche
et de création contemporaine
  • Acheter
  • Ajouter à mon agenda
27 NOV. à 20H30 - 28 NOV. à 20H30 - Au TU - 1H

Ordalie

Thomas Chopin / Cie L’Infini turbulent

Ordalie est une traversée chorégraphique et théâtrale d’une nuit vertigineuse de quatre adolescents. Du crépuscule à l’aube, d’une montée progressive d’un trip à sa brusque descente, des visions stroboscopiques nocturnes au calme étrange du lever du jour, les corps s’éprouvent dans une danse charnelle et puissante, érotique et transgressive. Une transe qui devient rituel, celui du passage à l’acte pour devenir adulte. Nourri par un parcours qui mêle théâtre, danse et cirque, le chorégraphe Thomas Chopin compose ce spectacle comme une succession de tableaux à la fois réalistes et elliptiques, où images et narration s’entrechoquent, où les corps dessinent l’espace. Une danse à vif !

 

 On aime la physicalité de la danse, la narration chorégraphique, le retour à l’aube de nos adolescences perdues

On y va avec un ado, un casse-cou, sa bande d’amis

-

Tarif 5€ pour tous avec la carte TU !

Déconseillé au moins de 14 ans

-

 

THOMAS CHOPIN

 

Thomas Chopin se forme au théâtre, au clown et à la danse contemporaine (TU-Nantes, Théâtre Le Samovar). Il co-fonde et dirige la Cie L’intestine avec Laetitia Angot de 2001 à 2003. Ils crééent des pièces chorégraphiques et burlesques On ne peut pas s’en défaire, Un jour tout ira mieux et On verra demain. Ces pièces tourneront une centaine de fois en France. En 2011, il créé L’infini Turbulent et la pièce Ordalie en 2014. En parallèle, il trace un parcours d’interprète. Il danse pour Nasser Martin-Gousset dans Peplum créé à la Maison de la Danse de Lyon et au Théâtre de la Ville, pour Karine Pontiès dans Lamali Lokta et Phebus et Borée  dans le projet Les Fables à La Fontaine. En cirque, il participe aux expérimentations

sur La Machine à jouer de Camille Boitel et en rue à la pièce de Philippe Ménard et Alexandre Pavlatta Homo Sapiens Burocraticus. Au théâtre il joue quelques clowns et bouffons dans La Nuit des rois de Shakspeare, un anarchiste dans Les Hommes de rien de E. Labrusse et des victimes et des bourreaux dans Preparadise Sorry Now de R.W. Fassbinder. Au cinéma il joue dans Avalez des couleuvres de Dominique Perrier et Polichinelle de David Braun. A l’Opéra de Paris, il danse sous la direction d’Otto Pichler dans La Walkyrie et Siegfried de Wagner, Athol Farmer dans Eugène Onéguine de Tchaïkovski et Luca Masala dans Faust de Fénélon.