Menu scène de recherche
et de création contemporaine
  • Acheter
  • Ajouter à mon agenda
28 OCT. à 20H30 - Au TU - 1H

Facing the World

Aurélie Mazzeo et Marie Thiberge/ Cie Je reste

Qu’est ce que devenir adulte dans nos circonstances contemporaines ? À partir d’un travail d’improvisation collective et démocratique, la compagnie Je Reste lance une invitation à 13 artistes. Ils sont Roumains ou Français, danseurs, comédiens ou musiciens et tous, à leur manière, font face au monde. Ils livrent les espoirs, les craintes ou les folies personnelles ou collectives du passage à l’âge adulte. Quand éprouver la scène relève de l’exploration l’intime, quand l’urgence vitale de s’exprimer nourrit l’imaginaire d’une jeunesse résolument tournée vers son avenir : une performance aussi touchante et qu’imprévisible.

On aimeLa scénographie comme un musée personnel d’objets, dessins et de textes, une plongée dans l’intime, des interprètes

 On y va avec un citoyen du monde, un adulte en devenir, un adulte qui a perdu son âme d’enfant

-

JE RESTE

La Compagnie Je reste a été créée en 2013 à Nantes. Sous la direction artistique d’Aurélie Mazzeo, ses travaux s’organisent autour de question de l’identité – l’être mouvant, la place de l’artiste au cœur des problématiques contemporaines, et le réenchantement des espaces du quotidien non dédiés à la représentation. Un point d’interrogation essentiel nourrit son envie de partager ses créations : qu’ont à dire, aujourd’hui, à notre époque, des êtres humains à d’autres êtres humains ?

La Compagnie va à la rencontre de tous les publics sans préjugé, dans une tentative sans cesse renouvelée de comprendre notre monde à tous et à chacun, de nos manières individuelles et
collectives de ressentir, de vivre et de partager cette humanité léguée dans un monde que nous n’avons pas choisi, de créer des ponts entre ce qu’humain veut dire pour tous et ce que cette réalité revêt pour chacun.

Les deux premiers spectacles de la compagnie, Je vais résolument m’égarer (d’après Outrage au public), et Le poids du monde fondent les premiers jalons d’un travail de laboratoire autour de l’écriture fourmillante de Peter Handke. En parallèle de ses créations pour la scène, la compagnie explore les possibilités de l’espace public, et de l’espace intime, notamment avec Le faux rendez-vous, déambulation en immeuble et en cité universitaire autour de la question du logement et du voisinage, Le Bar à câlins, installation performance dans l’espace public, et les Lectures chronométrées, performance en extérieur autour de la découverte de la littérature.

En collaboration avec le collectif d’architecte et urbanistes Fil, la compagnie monte également Songes & Boniments, une balade performative dans le quartier prioritaire du Clos-Toreau visant à
réenchanter les espaces quotidiennement traversés et plus jamais observés.

Intégrant Marie Thiberge à la direction artistique, la compagnie déploie récemment son énergie autour de la mise en place d’un projet fondateur : Facing the world. D’un échange de jeunes
artistes entre Nantes et Tbilissi autour de la thématique du devenir adulte est devenu un projet de création entre la France et la Roumanie pour la saison 2017/2018. La saison prochaine sera
également l’occasion d’expérimenter de nouvelles formes, dont Le travail, c’est maintenant !, série de portraits performatifs questionnant le rapprochement entre travail rêvé et travail réel.